Histoire de Russie

Hébergement

Destinationhttps://russie.costasur.com/fr/index.html

Destination

Nous avons l'interface la plus complète pour votre destination. Vous disposez donc de la meilleure source pour trouver tout ce dont vous avez besoin de savoir...

Bushttps://russie.costasur.com/fr/horaire-autobus.html

Bus

NO HAY RESULTADOS
NO HAY RESULTADOS

Voitureshttps://russie.costasur.com/fr/location-voitures.html

Voitures

Vous déplacer pendant vos vacances avec Costasur.

Louer

Trainshttp://trenes.rumbo.es/msr/route/searching.do

Trains

NO HAY RESULTADOS
NO HAY RESULTADOS

Volshttp://vuelos.rumbo.es/vg1/searching.do

Vols

NO HAY RESULTADOS
NO HAY RESULTADOS

Nous vous proposons un petit aperçu de l’ histoire de la Russie.

Avant notre ère, la Russie était principalement habitée de diverses tribus, isolées, qui n’avaient jamais eu aucun contact entre elles à cause des énormes distances qui les séparaient. À l’époque, le pays était alors « divisé » entre les slaves à l’ouest et les asiatiques à l’est.
Au tout début de notre ère et selon les historiens, le pays était habité par diverses ethnies : les huns, les avars, les slaves, les vikings au nord, les nomades qui parcouraient les steppes…
Une époque marquée par de nombreux conflits entre tribus.

Ce n’est qu’au Ve siècle qu’une culture propre russe commence à se cimenter et sa population à se stabiliser : le sud était alors turque, l’ouest slave et l’est asiatique.

Le Xe siècle est marqué par l’essor de la Russie qui devient un des pays les plus importants au monde et un des plus grands et plus influents d’Europe grâce à ses routes commerciales qui étaient alors sa principale source de richesse. Une époque prospère dans certaines régions, pendant laquelle furent fondées de nombreuses colonies qui se transformèrent rapidement en villes. Tout ceci attira l’attention des autres pays et civilisations, qui envahirent le pays à de nombreuses reprises, ce qui provoqua un mouvement nomade tel que la création des principales villes du pays fut paralysée pendant de nombreuses années.

Pendant des siècles, l’URSS ou la Russie était un jouet pour les barbares, les peuples germaniques, les turques et les mongoles, qui voulaient tous conquérir le territoire. Leurs ambitions furent freinées au XVe siècle lorsque commence l’ère des tsars russes, marquée par la reconquête du pays. Après la Chute de Constantinople (alter ego de Moscou) en 1453, la Russie a enfin la voie libre pour commencer le processus d’annexion de territoires perdus quelques siècles auparavant.

En moins d’un siècle, la Russie réussit à récupérer presque toutes les régions perdues et c’est à partir de la moitié du XVIe siècle, sous le règne de Ivan le Terrible, que le pays retrouve une certaine normalité. Ivan le Terrible, le premier tsar reconnu de la Russie, mena une guerre sans merci dans tous les recoins de la Russie qui avaient été conquis par des tribus. Un système feudal fut instauré et les premières colonies en Sibérie de cosaques russe formées.

Sous le règne de Ivan le terrible, commença également une série de purges et la tension fut telle qu’au début du XVIIe siècle, les tartares de Crimée envahirent Moscou après avoir assassiné les fils de Ivan le Terrible. Cette triste période de l’histoire russe est également marquée par les famines et les maladies qui frappèrent les habitants du pays et conclut en une guerre civile et la première grande chute de l’empire russe.

Après cette crise commence un processus de reconstruction de la nation, qui fut très rapide grâce aux initiatives du Tsar Michel I, de Pierre le Grand et de Catherine la Grande aux XVII et XVIIIe siècle. Le pays redevint rapidement une puissance et une importante nation.

Au XIXe siècle, de fortes tensions existantes en Europe affectent à la Russie, de même qu’à d’autres pays européens. Cette époque est connue comme l’invasion napoléonienne en Russie, durant laquelle Napoléon, après être arrivé jusqu’à Moscou, perd 90% de son armée des mains des soldats russes mais surtout à cause du rude hiver russe. Pour prendre sa revanche, les russes envahissent Paris quelques mois plus tard.

Lors des règnes des tsars Nicolas I, Alexandre I et Nicolas II, au XIXe siècle, le pays continue sa croissance imparable et ce jusqu’au XXe siècle, une époque marquée par les deux guerres mondiales et la Guerre Froide contre les États-Unis.

En 1914, lorsque éclate la Première Guerre Mondiale, la première réaction de la Russie fut de ne pas se mêler au conflit mais la nécessité de stopper les allemands les fit rapidement changer d’avis jusqu’à ce qu’en 1917, en pleine Première Guerre Mondiale et au grand désespoir des tsars, explose en Russie la Révolution Russe qui entraîne la chute du régime. Lénine décide donc de s’exiler en Finlande, ce qui marque la naissance du régime bolchevique. Quelques mois après avoir fuit le pays, Lénine revient victorieux et le premier régime bolchevique ou communiste voit le jour après que le tsar Nicolas II et toute sa famille soit assassinés, évènement qui marqua la fin de la monarchie russe.

Entre 1918 et 1922, la Russie vit une Guerre Civile entre les partisans de Lénine et du communisme et les partisans du régime antérieur. C’est l’armée communiste qui la gagne et instaure, en 1922, après l’annexion à la Russie de pays jusqu’alors indépendant tels que l’Ukraine, la Biélorussie, la Transcaucasie, l’Union de Républiques Socialistes Soviétiques, URSS, qui perdurera jusqu’en 1990.

Après cela commence la reconstruction du pays des ravages de la Guerre Civile et la naissance de relation avec les pays européens. Ce sont des années de stabilité relative pour la région du fait que les allemands étaient occupés à planifier la Seconde Guerre Mondiale. L’URSS entretenait alors de forts liens avec les États-Unis. En 1939, lorsque explose la Seconde Guerre Mondiale, les nazis occupent la Pologne puis en 1941, les russes se voient obligés à entrer en guerre contre les nazis, qui rompirent le pacte de non agression signé entre Hitler et Staline. De même que les troupes napoléoniennes, l’armée allemande fut vaincue lors de la fameuse bataille de Stalingrad. L’URSS devint alors, grâce à Staline, une superpuissance.

Après la Seconde Guerre Mondiale, l’URSS commence un processus de reconstruction et de semi invasion des pays de l’est. C’est l’époque de la construction du rideau de fer qui divisait l’Europe occidentale et soviétique. Cette dernière incluait l’Allemagne de l’Est et la ville de Berlin, la Pologne, la Tchécoslovaquie…
La Guerre Froide, qui opposait les pays communistes et occidentaux dirigés par les États-Unis, avait alors commencé.

Jrushchov, Leonid Brezhnev, Kruschev, Gorbatchev… furent les présidents russes chargés de gouverner lors du conflit de la Guerre Froide, qui atteint son pire moment dans les années 60.

En 1990 – 1991, à la chute de l’URSS, les pays alentours se distancent du régime de Moscou et les premières républiques baltiques commencent à accéder à l’indépendance. C’est alors, que après la séparation de l’Ukraine, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie… renaît l’histoire russe après 70 ans d’appartenance à l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques.

Après des années de corruption, de tensions internes pour le pouvoir, Boris Eltsine devient le premier président de la Russie. Il sera suivi de Vladimir Poutine. Tout deux ont réussi à instaurer une certaine stabilité dans le pays et à en faire une destination touristique de plus en plus prisée pour sa fascinante histoire.

Ses principales villes - Moscou, Saint Pétersbourg, Leningrad ou Stalingrad – vous feront voyager dans l’histoire !

Ofertas

Autres sites et alternatives Costasur

Autres pages pour cette destination